Posts Tagged ‘vocation’

Découvrir la vie religieuse au Sacré-Coeur

10-12 janvier 2014
au Centre spirituel Sophie Barat,
Joigny (Yonne)

Deux jours dans la maison natale de sainte Madeleine-Sophie Barat, Fondatrice des Religieuses du Sacré-Coeur, pour jeunes femmes qui s’interrogent sur la vie religieuse apostolique.

Contact
Centre spirituel Sophie Barat
11, rue Davier
F- 89 300 Joigny
centre.sophie.barat@rscj.com
Sophie Maille, Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus
Tél. : 06 44 82 16 24
sophie.maille@rscj.com

Télécharger le tract

Aimer et servir Dieu, un chemin pour moi ?

Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus

7- 9 février 2014
À Paris

Tu portes un projet de vie religieuse, et tu désires être écoutée, accompagnée dans ta recherche.
Tu es déjà ou non en lien avec une congrégation, tu participes ou non à un service diocésain des vocations, et tu cherches un autre lieu d’Église où approfondir l’appel que tu entends…

Tu cherches à mieux connaître la vie religieuse féminine, particulièrement la vie religieuse ignatienne (congrégations vivant de la spiritualité de saint Ignace de Loyola, fondateur des jésuites).

Trois week-end à la carte, trois thèmes
Décembre : le discernement à Francheville (Lyon)
Février :  les voeux à Paris
Juin : vie communautaire et mission à Versailles

À travers témoignages, topos, prières perso, liturgies, échanges en petits groupes, vidéos, ce week-end te permettra de :
- découvrir quelques éléments de la vie religieuse ignatienne,
- expérimenter des moyens pour approfondir ta relation à Jésus-Christ et mieux discerner ton chemin,
- échanger avec d’autres, saisies du même feu et se posant aussi des questions…

Animation

Soeur Marie-Odile Pontier, Auxiliatrice, 06 62 07 62 33
Soeur Sophie Maille, Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus, 06 44 82 16 24

Contact : aimeretservir@free.fr.

Télécharger le tract : Aimer et servir Dieu dans la vie religieuse ignatienne féminine

Le Christ fait danser la vie des jeunes religieux(ses) !

Pour la 49ème journée mondiale de prière pour les vocations, le 29 avril 2012, la Corref (Conférence des religieux et religieuses en France) et le Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations sortent le clip : Brother & Sister act 2 ! Ils témoignent de manière humoristique et décalée toute leur joie à suivre le Christ !
L’aventure de la vie religieuse est une aventure humaine et spirituelle dans laquelle des jeunes continuent de s’engager avec bonheur.

Et toi, comment veux-tu suivre le Christ ?
Tu aimes l’aventure, tu es prêt à risquer ta vie pour les autres, tu as soif de rencontrer Dieu, tu cherches à donner du sens à ton parcours, tu as des talents et des compétences à partager, tu as envie de témoigner du Christ par toutes les fibres de ton être, tu veux être acteur dans l’Église, tu t’interroges sur tes choix et le cap à suivre, tu sais que rien de grand ne se fait sans les autres, tu as envie d’intégrer un réseau international et interculturel, tu aimerais vivre un engagement fort au service de tous :
As-tu pensé à l’aventure de la vie religieuse ?
Rejoins-nous sur blog.jeunes-cathos.fr et page facebook Brother&Sister Act
Brother & Sister Act 2 par corref

Revoir le flashmob « Brother et Sister act : missionnaires de l’Espérance »

Découvrir les nouveaux visages de la vie religieuses avec Le Jour du Seigneur

Revoir l’émission du Jour du Seigneur du 29 avril 2012, les témoignages et la réflexion pour bien discerner sa vocation (interview de Soeur Florence de la Villéon, Provinciale des Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus de Belgique, France, Nederland et vice-présidente de la Corref -Conférence des Religieux et Religieuses en France)

Ecclesia campus : construire sa vie d’adulte

2500 étudiants français de toutes les filières (universités, grandes écoles, IUT, lycées post-bac) se sont rassemblés à Rennes les 4 et 5 février 2012 pour Ecclesia campus. Une rencontre pour : vivre la prière, découvrir les ateliers-débats, les réflexions et les attentes des étudiants chrétiens sur le rapport à la société, à la science, à la vie conjugale ou encore à la mondialisation. Témoignages.

Charles, étudiant à Lille : « Ce fut pour moi l’occasion d’une coupure d’un break, mais intense week-end rassemblant plus de 2500 étudiants catholiques qui, ensemble, ont été amenés à réfléchir sur les choix de vie qu’ils seront amenés à faire dans les années qui viennent. Je retiens particulièrement, à titre personnel, l’atelier l’art de choisir animé par le père Roland-Gosselin, s.j., qui nous a rappelé notre spécificité de chrétien et ce qu’elle implique en termes de choix ».

Étudiante à Lille :  »Le week-end que nous avons vécu à Ecclesia Campus, à Rennes, était très riche. À la fois spirituellement, intellectuellement et humainement. Nous avons eu une vraie chance de pouvoir partager notre foi et d’apprendre tant sur la manière de nous investir en tant que chrétien dans notre société pendant ces deux jours. La bonne humeur et la joie resteront également deux images marquantes de ce week-end entre amis, sous le regard bienveillant de Dieu ».

Florence, Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus : « Les 4 et 5 février dernier, la ville de Rennes se voyait envahir par près de 3000 étudiants… Des cris joyeux, des danses bretonnes, des conférences de qualité, des célébrations hautes en couleur, des ateliers divers, une immense flash mob, etc. Tout cela composait le premier grand rassemblement de tous les étudiants de France, toutes facultés et grandes écoles confondues : Ecclesia Campus. Les échos sont unanimement positifs : Merci pour ce superbe we ! Merci pour tout ! J’ai été touché par les appels à l’engagement… L’atelier Comment faire des choix m’a donné pas mal de pistes pour ma vie. Beau de voir une Église jeune, engagée, bien au fait des questions sociales… Et les étudiants de demander: Quand sera le prochain Ecclesia Campus?

Du côté de Lille, où je suis aumônière d’étudiants avec un jeune frère Carme, nous préparions plusieurs ateliers et conférences, dont la conférence inaugurale avec l’économiste Elena Lassida. Nous nous étions donc investis dans la préparation de l’événement durant des mois… Cette préparation, les jours  J et la relecture ont, je pense, marqué un moment important pour tous les étudiants de notre aumônerie. Cela a contribué à les aider dans la construction de leur vie d’adulte.

De plus, c’était aussi l’occasion de vivre avec eux des moments forts, hors du quotidien. Alors prennent place davantage de conversations profondes, des moments conviviaux qui sont un plus pour la vie courante de retour à Lille.

Merci donc aux organisateurs d’Ecclesia Campus, merci aux étudiants pour tout ce qu’ils nous apportent dans ces relations de réciprocité car, en effet : Notre service d’éducation (ici à l’aumônerie des étudiants) se réalise dans une relation authentique de réciprocité, où chacun reçoit et donne pour croître ensemble. (Const. 14) »

En savoir plus :

Ecclesia campus sur le site du diocèse de Rennes

Ecclesia campus sur KTO

Rassemblement national des jeunes religieux et religieuses en France

Les 28 et 29 janvier 2012, six cent jeunes religieux et religieuses contemplatifs et apostoliques, français et étrangers, venus de cent soixante congrégations/monastères différents se sont rassemblés, à l’initiative de la Corref (Conférence des religieux et religieuses en France) et dans la dynamique de « 2012 : promotion de la vie consacrée », pour vivre un temps fort intitulé : « Brother and Sister Act, missionnaires de l’espérance ».

Six Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus (de moins de 45 ans et de mois de 15 ans de voeux) ont participé à cet évènement. À Rueil-Malmaison, en région parisienne, elles ont participé aux temps de prière, de rencontres fraternelles, de forums et de débats sur les défis de la société et de l’Église posés aujourd’hui à la vie religieuse. Puis avec tous les participants, elles se sont rendues sur le parvis de Notre-Dame de Paris  pour danser dans une flash-mob géante : une belle façon d’interpeller touristes et badauds sur la vitalité de la vie religieuse !

« Toutes ces personnes essaient de répondre à l’appel du Seigneur ! »
« J’avais envie de participer à ce rassemblement, car c’est intéressant  et encourageant de rencontrer d’autres religieux(ses) : nous ne sommes pas seuls sur ce même chemin ! C’est donc avec enthousiasme, accompagnée d’une sœur du Saint-Sacrement (de Valence), que j’ai quitté Lyon et que je me suis rendue à Paris (Rueil-Malmaison) ce vendredi 27 janvier .

Ce qui m’a le plus touchée, c’est la diversité impressionnante de communautés religieuses représentées ! À un moment où nous nous trouvions dans la chapelle, en regardant cette assemblée, j’ai pris conscience à la fois de nos différences et de nos ressemblances, j’ai pensé : « Dire que toutes ces personnes essaient de répondre à l’appel du Seigneur ! » C’est sans doute cela qui m’a le plus touchée en relisant aujourd’hui ce week-end. Pour illustrer cette diversité, je citerai quelques exemples concrets :

J’ai rencontré des Clarisses (de Vermand) dans le bus, j’ai logé dans une chambre avec des religieuses de l’Assomption, j’ai pris un repas avec une Carmélite (du Carmel de Verdun), une autre fois avec des personnes du Chemin Neuf , et le dernier repas avec un petit Frère de l’Évangile et des Dominicains ! J’ai eu un fou-rire avec une « Fille du Saint-Esprit », un partage avec plusieurs sœurs de l’Institut Saint-Joseph et j’ai revu avec joie des sœurs  Auxiliatrices. Tout ceci m’a donné de la joie et un plus grand amour pour notre « chère petite Société du Sacré-Cœur ».

Le train du retour (Paris-Lyon) était rempli de « bonnes sœurs » et j’ai eu une longue discussion avec une Salésienne de Don Bosco et une sœur du Christ (que je connaissais auparavant) autour du discernement spirituel ! Vous voyez ! Les voyages forment la « jeunesse » (religieuse) !
Je rends grâce à Dieu pour ce rassemblement « vivifiant » et je remercie celles et ceux qui en ont été les porteurs ! »
Murielle, Religieuse du Sacré-Cœur de Jésus (rscj)

« Émerveillée de notre diversité religieuse »
« Des voiles noirs, blancs, des scapulaires, des pulls rouge, vert, bleu, rose, des jeans,  des jupes grises… Au premier regard, c’est la diversité qui m’a frappée. Diversité de congrégations, diversité de spiritualités, diversité de missions et de personnes. Et au sein même de ces différences, durant ces deux jours passés ensemble, j’ai pu sentir profondément ce qui nous réunis, Celui qui nous fonde, nous enracine dans chacune de nos réalités.

J’en retiens trois moments forts. Les prières et eucharisties où avec nos sensibilités, nos expressions différentes, nous nous sommes mis à l’écoute d’un seul Cœur qui nous anime. La conférence « comment être missionnaires d’espérance comme jeunes religieux » dans notre monde d’aujourd’hui nous a provoqué et confirmé dans notre désir de rejoindre notre société et de témoigner, chacun à sa manière, du Christ qui nous fait vivre. Nos partages formels et informels au détour d’un couloir, d’un repas, d’un match de basket ou encore des répétitions de la flash-mob nous ont permis d’échanger sur nos aspirations, nos apostolats, nos difficultés et des défis de la vie religieuse.

Je ressors de ce rassemblement émerveillée de notre diversité religieuse, de la vitalité et de la joie  ressentie. Je suis encore plus confortée dans l’importance du dialogue entre congrégations pour mieux comprendre nos différents langages, nos approches du monde d’aujourd’hui et de nous sentir tous membres d’un Corps.

Et comme nous l’avons répété plusieurs fois lors de ce week-end, oui, la vie religieuse peut rendre une vie pleinement heureuse ! »
Amélie,  Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus (rscj)

« Témoigner de sa joie »
« Ce rassemblement était l’occasion de rencontrer des religieux tout azimut ! En particulier, cela m’a permis de rencontrer quelques moines ou moniales, de rencontrer des religieux avec d’autres sensibilités et de nous accueillir mutuellement, de partager… C’est aussi manifester la vitalité de la vie religieuse, témoigner que suivre le Christ rend heureux ces hommes et ces femmes…

Mon attente principale était de rencontrer des frères et sœurs et d’échanger, de partager… J’étais aussi en charge de l’animation d’un forum, « rejoindre des jeunes aux frontières de la société : Casse tête, casse pied, coup de cœur » avec Sophie Mathis (Providence de la Pommeraie) et Sébastien Robert (Salésien). Cela nous a permis de nous connaître davantage, de travailler ensemble, de partager nos expériences, et d’avoir la joie de permettre à la bonne trentaine de participants d’échanger sur ce thème.

Un moment fort a été la matinée du samedi avec des témoignages variés, dont celui du Père Jean-Pierre Longeat, Abbé de Saint-Martin de Ligugé, président de la Corref , qui a répondu à la question : « Quels sont les lieux où je me sens appelé de manière urgente à être, personnellement et en communauté témoin et missionnaire de l’espérance ? » En pointant 3 priorités :
-          Proposer des alternatives de solidarité, de fraternité, de partage : « Moines ou Sœurs en HLM, même combat, de proximité, de présente, de solidarité, de partage. À tel point que des projets inter-congrégations deviennent possibles sous cet angle. »
-          Le domaine de la culture : « le rendez-vous de l’inspiration et du travail qui sont les deux ingrédients de la culture humaine, sollicite le savoir-faire culturel de l’Eglise. Tout au long de l’histoire, celle-ci a joué un rôle majeur en ce domaine, il me semble qu’il pourrait être poursuivi et qu’il permettrait de passer heureusement les diverses crises que nous sommes appelés à passer. »
-          La création de pôles spirituels, dans des communautés assez dispersés. Que la vie religieuse, avec d’autres, puisse contribuer  au ressourcement  des chrétiens.

J’ai eu l’occasion de déjeuner avec une jeune chinoise, en formation en France. Sa joie était grande de pouvoir échanger, de rencontrer d’autres religieux, de pouvoir parler de sa foi. La moitié de ces jeunes religieux viennent de Madagascar, d’Asie, d’Afrique… et a rendu visible que l’un des services que rend l’Église d’Europe à ces jeunes est la possibilité d’une formation, d’études de théologie. Ce fut une joie d’entendre leurs voix, leurs ‘youyou’ à la fin de la célébration !

La facilité avec laquelle les uns et les autres se sont prêtés au jeu de la flash mob est le signe pour moi d’une vie religieuse qui ne craint pas de témoigner, de témoigner de sa joie en usant des outils en vogue !

Ce rassemblement m’invite à vivre le quotidien avec cette invitation à être missionnaire de l’espérance, et pour cela, comme nous y invitait la liturgie en début d’année : « Que le Seigneur fasse briller sur nous son visage »(Nbres 6, 25)

Ou encore,  en reprenant les mots de Sainte Madeleine Sophie « Aimez beaucoup Jésus, que son nom résonne par toute la terre, maintenant c’est le moment. Que l’amour soit votre mission pour toute l’éternité ! »
Sophie
, Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus (rscj)

« La vie religieuse comme un laboratoire du vivre ensemble »
« Le week-end passé, j’ai eu la chance de participer au rassemblement des jeunes religieux en France : Brother and sister act, missionnaires de l’espérance. Ce fut un moment de rencontres, de partages, de partage de la joie d’être religieux/ses. J’ai été étonnée particulièrement par la diversité de la vie religieuse : comme un appel à collaborer avec nos différents charismes au service du Seigneur et du Royaume.

Pour ma part, je m’étais investie dans l’équipe « liturgie », ce qui m’a permis de rencontrer davantage les autres musiciens et de pouvoir approfondir ainsi nos échanges, nos questions : comment gérer notre vie de prière et communautaire dans un rythme souvent effrénée (même dans la vie contemplative !), comment avancer vers une vie fraternelle plus intense et qui fasse signe pour le monde d’aujourd’hui, etc. J’ai également été interpellée par la conférence du dimanche matin au sujet de l’espérance de la vie religieuse.

Ce que je retiens entre autres : notre vie religieuse est comme un « laboratoire » du vivre ensemble et nous pouvons apporter des chemins de réponses pour notre monde : notre capacité d’adaptation dans un monde en constant mouvement, notre vie commune avec des personnes non choisies et souvent venant de pays et de cultures très différentes. Mais, pour cela, nous devons trouver les mots qui sortent du jargon « religio-religieux » ! C’est là tout le défi de la visibilité et surtout de la lisibilité !

Un des intervenants s’étonnait : comment se fait-il qu’il n’y ait pas plus de jeunes désirant se lancer dans cette belle aventure de la vie consacrée ? Je sors de ce week-end avec la même question : cette vie pour et avec le Christ apporte tellement de joie, de vie, comment la faire connaître pour que beaucoup d’autres puissent aussi trouver cette existence pleine et heureuse ?! »
Florence, Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus (rscj)

Voir quelques photos

Voir la vidéo :

Flashmob « Brother & Sister Act, missionnaires de… par corref

Lire le billet : La vie religieuse fait sa promo.

Début décembre à Joigny

Les 3 et 4 décembre 2011, trois jeunes femmes sont venues pour le week-end « découvrir la vie religieuse au Sacré-Coeur » qui s’est déroulé au centre spirituel Sophie Barat à Joigny. En même temps, le groupe « Laïcs et rscj ensemble » était réuni pour sa session annuelle. Cette rencontre a permis de partager des moments informels, de rendre perceptible un « esprit de famille » et les différentes façons de partager cette spiritualité.

Ce week-end a permis à ces jeunes de percevoir un peu ce qui nous fait vivre, et il les aidera à discerner leur chemin.

Merci d’avoir pensé à diffuser l’information, d’avoir prié pour cette rencontre, merci à la communauté de  Joigny de nous avoir accueillies, fait visiter la maison natale de sainte Madeleine-Sophie Barat, Fondatrice de la congrégation…

D’autres occasions permettent à de jeunes femmes de nous rencontrer, lors d’une prière ouverte, d’un camp, d’accompagnement personnel.

À noter le prochain week-end  de discernement, une proposition des instituts religieux ignatiens : Aimer et servir Dieu dans la vie religieuse ignatienne, un chemin pour moi ?  les 10-11  mars 2012 , au centre spirituel du Châtelard dont Danièle Michel, une Xavière a la responsabilité.

N’hésitez pas à en parler autour de vous !

Merci.            Marie Paule et Sophie

Retraite choix de vie

Tout au long de l’année

Au centre spirituel Sophie Barat
à Joigny (Yonne)
Les Religieuses du Sacré-Coeur proposent des temps de retraite « choix de vie » pour jeunes proches d’une décision importante à prendre (mariage, sacerdoce, vie religieuse…)

Contact
Centre Sophie Barat
11, rue Davier
F- 89 300 JOIGNY
Tél. : 03 86 92 16 40
Fax : 03 86 92 16 49