Posts Tagged ‘itinéraire personnel’

Repères pour décider

7-9 février 2014
Au centre spirituel de Manrèse (92)

Face à l’indécision, comment réagir ?

Une session pour y voir plus clair et oser avancer dans la confiance en soi et en Dieu.

L’alternance de temps d’enseignement, de partage et de prière permettra d’approfondir ensemble nos décisions passées et à venir, en vue d’unifier leurs dimensions humaine et spirituelle.

Quelques repères de discernement seront aussi donnés.
Contact
Marie-Thérèse Deprecq, Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus
mt.deprecq@orange.fr

Découvrir la vie religieuse au Sacré-Coeur

10-12 janvier 2014
au Centre spirituel Sophie Barat,
Joigny (Yonne)

Deux jours dans la maison natale de sainte Madeleine-Sophie Barat, Fondatrice des Religieuses du Sacré-Coeur, pour jeunes femmes qui s’interrogent sur la vie religieuse apostolique.

Contact
Centre spirituel Sophie Barat
11, rue Davier
F- 89 300 Joigny
centre.sophie.barat@rscj.com
Sophie Maille, Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus
Tél. : 06 44 82 16 24
sophie.maille@rscj.com

Télécharger le tract

Aimer et servir Dieu, un chemin pour moi ?

Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus

7- 9 février 2014
À Paris

Tu portes un projet de vie religieuse, et tu désires être écoutée, accompagnée dans ta recherche.
Tu es déjà ou non en lien avec une congrégation, tu participes ou non à un service diocésain des vocations, et tu cherches un autre lieu d’Église où approfondir l’appel que tu entends…

Tu cherches à mieux connaître la vie religieuse féminine, particulièrement la vie religieuse ignatienne (congrégations vivant de la spiritualité de saint Ignace de Loyola, fondateur des jésuites).

Trois week-end à la carte, trois thèmes
Décembre : le discernement à Francheville (Lyon)
Février :  les voeux à Paris
Juin : vie communautaire et mission à Versailles

À travers témoignages, topos, prières perso, liturgies, échanges en petits groupes, vidéos, ce week-end te permettra de :
- découvrir quelques éléments de la vie religieuse ignatienne,
- expérimenter des moyens pour approfondir ta relation à Jésus-Christ et mieux discerner ton chemin,
- échanger avec d’autres, saisies du même feu et se posant aussi des questions…

Animation

Soeur Marie-Odile Pontier, Auxiliatrice, 06 62 07 62 33
Soeur Sophie Maille, Religieuse du Sacré-Coeur de Jésus, 06 44 82 16 24

Contact : aimeretservir@free.fr.

Télécharger le tract : Aimer et servir Dieu dans la vie religieuse ignatienne féminine

Le Christ fait danser la vie des jeunes religieux(ses) !

Pour la 49ème journée mondiale de prière pour les vocations, le 29 avril 2012, la Corref (Conférence des religieux et religieuses en France) et le Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations sortent le clip : Brother & Sister act 2 ! Ils témoignent de manière humoristique et décalée toute leur joie à suivre le Christ !
L’aventure de la vie religieuse est une aventure humaine et spirituelle dans laquelle des jeunes continuent de s’engager avec bonheur.

Et toi, comment veux-tu suivre le Christ ?
Tu aimes l’aventure, tu es prêt à risquer ta vie pour les autres, tu as soif de rencontrer Dieu, tu cherches à donner du sens à ton parcours, tu as des talents et des compétences à partager, tu as envie de témoigner du Christ par toutes les fibres de ton être, tu veux être acteur dans l’Église, tu t’interroges sur tes choix et le cap à suivre, tu sais que rien de grand ne se fait sans les autres, tu as envie d’intégrer un réseau international et interculturel, tu aimerais vivre un engagement fort au service de tous :
As-tu pensé à l’aventure de la vie religieuse ?
Rejoins-nous sur blog.jeunes-cathos.fr et page facebook Brother&Sister Act
Brother & Sister Act 2 par corref

Revoir le flashmob « Brother et Sister act : missionnaires de l’Espérance »

Découvrir les nouveaux visages de la vie religieuses avec Le Jour du Seigneur

Revoir l’émission du Jour du Seigneur du 29 avril 2012, les témoignages et la réflexion pour bien discerner sa vocation (interview de Soeur Florence de la Villéon, Provinciale des Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus de Belgique, France, Nederland et vice-présidente de la Corref -Conférence des Religieux et Religieuses en France)

L’itinéraire missionnaire de Philippine Duchesne


Près de trente personnes, religieuses et laïcs, jeunes et aînés, venus de toute la France et de Belgique ont participé à la session « Avec Philippine Duchesne, avoir un cœur sans frontière » organisée au centre spirituel Sophie Barat à Joigny les 4, 5 et 6 novembre derniers.

Animée par Sœur Marie-France Carreel et par Chantal Paisant, auteur d’ouvrages sur la sainte, la session a permis une véritable découverte de l’itinéraire de Philippine Duchesne, en s’appuyant en particulier sur sa correspondance. Elle a également été l’occasion de nombreux partages et de témoignages d’expériences entre les participants.

Sainte Rose-Philippine Duchesne nait en 1769. Devenue religieuse du Sacré-Cœur, elle reçoit dans la prière un appel à des missions lointaines. En 1818, elle rejoint l’évêque de Louisiane. En 1841, elle réalise enfin son rêve et part vivre au milieu des indiens Potowatomi.

Tous les participants ont reçu un accueil chaleureux et fraternels à Joigny. Puis Sœur Marie-France a ouvert le week-end, en commençant le récit de la vie de la sainte à la première personne. Ce « je » au nom de Philippine a permis de mieux sentir toute l’humanité, la sensibilité et les aspirations de la missionnaire. Puis au travers des lettres de la sainte, Chantal Paisant a présenté son parcours spirituel : Philippine était animée d’un désir ardent d’aller évangéliser les « sauvages » en Louisiane. La réalité s’est révélée toute autre, très dure. Dès le voyage, elle a supporté le mal de mer, le scorbut, la fièvre jaune et s’est trouvée incapable d’aligner deux pensées intelligentes. Son grand vœux devait se réaliser petit à petit, et après de nombreuses épreuves. Elle ne partagera la vie des Indiens qu’une année, à la fin de sa vie.

Entre les exposés, les participants ont pu échanger en petits groupes. Tous ont été émerveillés par Philippine ! Certains ont troqué leur vision d’une sainte dure et austère par celle d’une femme, certes, énergique mais très proche des gens, sensible à son entourage et qui a énormément souffert. Philippine invite chacun aujourd’hui à accepter que ses grands désirs se réalisent cahin-caha, en persévérant et en gardant espoir. C’est dans son immense amour pour le Seigneur que Philippine a puisé sa force. Les indiens l’appelait « la femme qui prie toujours ». À la fin de sa vie, elle passait des heures devant le Saint-Sacrement, elle ne se rendait même pas compte que les Indiens venaient baisser sa robe.

Philippine Duchesne a été canonisée le 3 juillet 1988. Elle est fêtée le 18 novembre.

Prière de Philippine coordonnée par Marie-Thérèse Théry, rscj